La « timeline » de Facebook

Trouvez sur le site MaNews toute l'information qui vous intéresse dans vos domaines de prédilection
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

La « timeline » de Facebook

Techno
Partager

4.9 / 5

La note des lecteurs

La « timeline » de Facebook
Toutes les personnes inscrites sur Facebook devront utiliser une nouvelle interface pour accéder à leur profil. Présentation des avantages et inconvénients de ce « journal ».

Baptisée tout simplement « journal » en France, cette nouvelle interface de profil, la « timeline » permettrait de resserrer, encore plus, le lien entre les utilisateurs du réseau social de Mark Zuckerberg. La société, qui devrait être introduite en bourse au Printemps, s'offre également par l'intermédiaire du « journal » des opportunités publicitaires supplémentaires. De bon augure pour une entreprise estimée à plus de 80 milliards de dollars !  

Retour vers le futur. « Redécouvrir les choses que vous avez partagées et rassembler les moments les plus importants de votre vie », tels sont les arguments mis en avant par Facebook pour vanter sa nouvelle interface. Ce dispositif, au design plus attrayant que l'ancien profil, permet à chaque utilisateur de dévoiler encore plus sa vie privée à ses « amis » Facebook. Il répertorie tous les messages et événements postés par l'utilisateur depuis la création de son compte sur le réseau social. Plus ergonomique, l'interface est faite pour faciliter l'accès aux différentes applications et jeux qui font fureur ces derniers temps.

Le journal ou... rien. A son lancement, en décembre, le « journal » devait rester facultatif, les plus réticents pouvaient garder leur ancien profil. Mais fin janvier le réseau social annonce que tout le monde devra, dans quelques semaines, migrer sur la nouvelle forme « journalistique» du mur. Facebook s'est défendue de vouloir harmoniser l'ensemble de l'habillage des profils, il s'agit avant tout d'une mesure fonctionnelle. Quoi qu'il en soit, les personnes voulant se prémunir face aux informations indésirables qui pourraient resurgir avec le  « journal », disposent de 7 jours après leur inscription sur ce dernier. En effet, un cours laps de temps est disponible pour permettre à chaque utilisateur de faire le tri et le ménage dans son passé, de supprimer les photos de soirées trop arrosées et les vidéos compromettantes oubliées.

 

Un journal source d'inquiétude ? D'après une enquête menée par Sophos (société de logiciels de sécurité Britannique) sur un panel de 4000 utilisateurs de Facebook, 51,29 % de ces derniers seraient méfiants vis-à-vis de l'arrivée du « journal ». Le principal aspect pointé du doigt ? La publication irréversible de certains événements (chansons écoutées sur Spotify, les données non supprimées sous le délai de 7 jours...). Cependant, loin de freiner sa marche en avant, le « journal » devrait au contraire convertir de nouveaux adeptes... et permettre à Facebook de dépasser le milliard d'utilisateurs dès l'été prochain !


Yann Peyrot



Partager

4.9 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews