Bien pratiquer l'auto-médicamentation

Trouvez sur le site MaNews toute l'information qui vous intéresse dans vos domaines de prédilection
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

Bien pratiquer l'auto-médicamentation

Santé/Beauté
Partager

3.5 / 5

La note des lecteurs

Bien pratiquer l'auto-médicamentation
Pour les petits bobos c'est bien...pour le reste l'auto-médicamentation nécessite le respect de certaines règles. MaNews faite le point...

Troubles mineurs et limités

L'auto-médicamentation ne doit pas être une excuse pour éviter d'aller chez le médecin. Vous ne pouvez vous soigner par vous-même que s'il s'agit d'une petite blessure ou d'un incident bénin. D'ailleurs, vous ne devez en aucun cas négliger les petites blessures. Mal soignées, elles peuvent empirer. De même, il faut absolument consulter un médecin si vous ne constatez pas d'amélioration lors de la prise de votre « traitement ».

Évitez les mélanges

Il est impératif de ne pas prendre plusieurs substances moléculaires à la fois. Vous ne maîtrisez pas les effets indésirables des médicaments. Les mélanger c'est risquer de provoquer une réaction chimique. Cela explique pourquoi les médicaments à doubles molécules (le plus souvent pour soigner les rhums) sont à éviter.

Restez attentif à votre santé

Pratiquer l'auto-médicamentation ne doit pas freiner votre vigilance. Au contraire, vous devez faire encore plus attention à ce que vous prenez car contrairement à votre médecin vous n'êtes pas un spécialiste de la santé.

Lorsque vous constatez l'apparition d'une pathologie inconnue, oubliez les conseils de la voisine ou les forums sur Internet, et allez consulter votre médecin.

Vous l'aurez remarqué, tous ces conseils mettent en avant la vigilance. Il n'y aura pas meilleur conseiller et diagnosticien que votre médecin. Sans tomber dans l'hypocondrie, restez attentif à votre santé.

Enfin, oubliez l'auto-médicamentation lorsque vous êtes enceinte. De nombreux médicaments sont interdits aux femmes qui attendent un enfant.

N. rédaction MaNews.

Partager

3.5 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews