Réseaux sociaux : les ados à risque?

MaNews est accessible en ligne ou par email sous forme de newsletter.
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

Réseaux sociaux : les ados à risque?

Maison, Enfants et Animaux
Partager

4.7 / 5

La note des lecteurs

Réseaux sociaux : les ados à risque?
Les réseaux sociaux sont devenus l'attraction par excellence des adolescents. Si le principe est amical, la situation peut vite se détériorer. Comment protéger notre enfant ?
 Facebook et autres réseaux sociaux du même genre sont aujourd'hui sur toutes les lèvres des adolescents et pré-adolescents. C'est un moyen pour eux de s'affirmer, d'entretenir les liens avec leurs amis, et de s'en faire d'autres aussi. Cependant, on entend de plus en plus parler des dérives de ces sites qui peuvent mener au vol d'identité ou à l'humiliation publique. Alors comment apprendre à son enfant à faire de Facebook une utilisation intelligente ?

 

Sans en faire une enquête d'espionnage, il est important de parler des réseaux sociaux avec sa progéniture. On peut discuter des amis qu'ils ont ajoutés ou des photos qu'ils publient. Si vous êtes vous-même sur Facebook, cela peut être plus facile de savoir ce que votre enfant y fait. Cependant, il faut aussi respecter sa vie privée et il se peut que votre enfant ne souhaite pas que vous soyez amis. Il faut comprendre que les réseaux sociaux sont, en quelque sorte, des échappatoires pour les adolescents. Ils permettent de se vider le c?ur entre gens du même âge.

 

Des règles à suivre- Pour veiller à ce que votre enfant puisse s'épanouir sur Facebook sans nuire à sa sécurité, il faut, dans la mesure du possible, limiter son inscription avant l'âge de 13 ans. On peut aussi surveiller l'utilisation qu'il en fait si l'ordinateur familiale est dans une pièce accessible à tous. Le danger majeur des réseaux sociaux est le harcèlement qui va parfois même jusqu'à l'usurpation d'identité. Pour éviter qu'une telle chose se produise, il faut faire comprendre à notre adolescent qu'il n'est pas bon d'accepter en amis des gens qu'il ne connaît pas et d'exposer plusieurs photos de lui. Il existe maintenant des filtres sur Facebook qui permettent de limiter l'accès aux photos et aux informations. Sans jouer à la police, on doit s'assurer que notre enfant a un comportement sécuritaire sur ses sites.

 

VB, rédaction MaNews

Partager

4.7 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews