Mononucléose : la maladie du baiser

Retrouvez toute l'actualité sur le site MaNews
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

Mononucléose : la maladie du baiser

Maison, Enfants et Animaux
Partager

4.1 / 5

La note des lecteurs

Mononucléose : la maladie du baiser
La maladie du baiser touche le plus souvent les adolescents. Mais pas de panique pour vos enfants, la mononucléose est une infection bénigne.
 20 % des adultes ont dans leur salive le virus de la maladie du baiser. Il n'existe pas de vaccin ou de traitement préventif contre la mononucléose. Alors pour éviter de se faire trop de souci, mieux vaut connaître cette maladie, qui touche surtout les adolescents et les jeunes adultes. Sa cause ? Le virus Epstein-Barr, extrêmement répandu, qui se transmet par la salive mais qui reste dans la majorité des cas, inoffensif. On peut donc attraper le virus sans pour autant contracter la maladie. Quelqu'un qui tombe malade sera contagieux pendant plusieurs mois : avant, pendant et après l'apparition des symptômes. Cependant, la contagiosité de cette maladie reste faible.

Comment reconnaître la maladie ? Une grosse fatigue, des accès de fièvres, une perte d'appétit, des ganglions, un mal de gorge prononcé et des maux de tête sont les principaux symptômes de la mononucléose. Pour être sûr qu'il ne 'agit pas d'une angine, le médecin effectue un prélèvement de sécrétions dans la gorge. Il peut également faire un test sanguin si les symptômes ne sont pas très nets. Pour la personne malade, le mal de gorge dure environ deux à trois semaines. La fatigue elle peut durer plusieurs mois.

Les traitements. Il n'y a pas de traitement spécifique pour guérir, car encore une fois, dans l'immense majorité des cas, c'est une infection bénigne qui disparaît d'elle-même. Les seuls traitements proposés servent de soutien. Tout d'abord il faut suivre les conseils du médecin : se reposer, boire beaucoup d'eau, manger équilibré. Pour soulager la fièvre et les maux de têtes, il pourra prescrire des anti-inflammatoires comme l'ibuprofène. Dans tous les cas, le repos constitue le principal traitement.

Il faut également faire en sorte d'éviter la contagion : ne pas échanger les ustensiles de cuisine, bien se laver les mains, protéger les autres de ses éternuements, éviter les baisers sur la bouche pendant la période de contagion (voilà pourquoi on l'appelle maladie du baiser, mais rassurez-vous, cela ne dure pas indéfiniment !).

 

Marion, rédaction de MaNews.

Partager

4.1 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews