Je veux un home cinéma

MaNews, le journal à la carte
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

Je veux un home cinéma

Maison, Enfants et Animaux
Partager

4.2 / 5

La note des lecteurs

Je veux un home cinéma
Disposer d'une salle de cinéma à la maison, c'est le rêve de beaucoup d'entre nous. Mais de l'écran plat au vidéoprojecteur, quels modèles faut-il choisir ? Petit guide.
 Installer un home cinéma chez soi c'est comme monter sa propre mini-salle de cinéma. Sa qualité dépendra de trois éléments : la définition de l'image, la qualité du son et la fiabilité de la source.

 Quel écran choisir ? L'écran ou plutôt LE grand écran est sans nul doute l'élément le plus important. On parle beaucoup du plasma et du LCD. Ces deux technologies sont différentes mais présentent des similitudes, et surtout elles caractérisent la haute définition. Les écrans plasma sont composés de cellules de gaz qui s'illuminent grâce à une impulsion électrique. La technologie du plasma permet la conception d'écrans de très grandes dimensions, mais on lui reproche une durée de vie limitée (LG, tv Plasma 152 cm, 1349.95 euros sur le site Rue du Commerce). Les écrans LCD sont composés quant à eux de cristaux liquides et de filtres de couleurs primaires, rouge, vert, bleu. Ces composants sont entourés par deux couches de verres rétro éclairés par une lumière blanche. A la base, le procédé se prête moins à de grands écrans, bien qu'aujourd'hui le LCD talonne de près le plasma (LG, tv Lcd 107 cm, 519 euros sur Rue du Commerce). Les écrans LED font partie de la famille des LCD. Le rétro éclairage est remplacé par de minuscules ampoules LED. Leur nombre est important (meilleur contraste), une entrée de gamme peut posséder 40 LED alors que le haut de gamme peut aller jusqu'à 2 000 LED, voire plus. Son principal atout est sa faible consommation électrique et son esthétique. En effet on apprécie aussi sa finesse qui permet de l'accrocher comme un tableau.

 L'arrivée de la 3D. L'écran avec vidéoprojecteur est réservé aux amoureux de cinéma. C'est le seul système qui ne limite pas la taille de l'image. Certains projecteurs peuvent fournir une image de cinq mètres de base, mais les spécialistes conseillent de ne pas dépasser quatre mètres pour conserver une bonne définition. Néanmoins pour l'apprécier pleinement il vaut mieux prévoir la projection dans le noir complet afin de profiter au mieux de la définition des couleurs et des contrastes. Mais actuellement, ce sont surtout les écrans 3D qui retiennent l'attention. En pleine ascension, ils pourraient bien envahir nos salons d'ici quelques années. Ils offrent une nouvelle dimension, la profondeur. Philips annonce ainsi un nouveau téléviseur compatible 3D qui donne l'illusion du relief grâce à un pack (250 euros) contenant un émetteur infrarouge et deux paires de lunettes 3D.

 La qualité du son est essentielle. Le temps du « mono » est complètement révolu, l'heure est aux technologies multicanal qui permettent au son d'envahir toute la pièce. Il suffit d'installer différentes enceintes disposées dans des endroits spécifiques. L'idéal est l'installation au minimum en 5.1 (le chiffre 5 correspond aux nombres d'enceintes). On place une enceinte de chaque côté de l'écran, une au centre puis deux autres de chaque côté du canapé. Pour finir, il faut nécessairement un caisson de basse qui correspond au « .1 » de 5.1.

 Elément important pour profiter au mieux de son home cinéma, la source doit être à la fois démodulateur TNT, décodeur satellite, graveur DVD, disque dur multimédia. Il est souvent conseillé aussi de posséder au moins une platine DVD, ou mieux un lecteur blu-ray pour bénéficier des plus hautes définitions d'images (Full HD). Petit ou gros budget, l'acquisition d'un home cinema est aujourd'hui accessible beaucoup d'entre nous (à partir de 99 euros sur le site rue du commerce). La seule obligation est de prévoir un espace suffisant pour l'accueillir (comptez un recul de 2,5 mètres minimum). Il ne vous reste plus qu'à faire votre choix...

 

 Karine, rédaction de MaNews

Partager

4.2 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews