3 start-up qui misent leur activité sur le recyclage

3 start-up qui misent leur activité sur le recyclage

Les start-ups sont des entreprises naissantes. Elles permettent d'innover et de trouver la meilleure façon de fournir de prestations aux clients. Contrairement aux entreprises, elles explorent toutes sortes d'activités et essaient de trouver leur base. De nos jours, bon nombre de ces start-ups misent leur activité sur le recyclage. Cette dernière étant devenue leur souci commun, elles s'impliquent dans la préservation de l'environnement. Focus sur trois de ces start-ups !

La Start-up yoyo

Depuis 2017, cette Start-up s'implique uniquement dans la récupération et le traitement des bouteilles en plastique. Elle se fait un devoir de sensibiliser et de servir de guide à la population française en ce qui concerne le recyclage. Elle se concentre principalement dans les villes où le taux de recyclage est quasi inexistant.

Son système se base sur l'implication des habitants dans la préservation de la nature. Pour ce faire, elle distribue des sacs-poubelle à la population, qui a pour mission de les remplir entièrement de bouteilles en plastique. En échange de ces prestations, elle reçoit une contrepartie monétaire ou en nature (place de cinéma, promotion sur certains articles, etc.).

Une fois collectés, ces sacs sont envoyés dans des centres de traitement stratégiquement choisis et situés non loin du territoire. Cette volonté de ne récupérer que les bouteilles en plastique est bien réfléchie, car cela lui permet de se concentrer sur un combat précis et de ne pas se disperser dans son action. L'initiative de la Start-up yoyo présente plusieurs avantages à savoir :

Les revenus issus de la commercialisation de ces plastiques sont reversés à la ville.

Le surplus de ces recettes issu de la collecte revient à la Start-up.

La quantité de déchets répandus dans la nature diminue considérablement

Le prix de la taxe générale sur les activités polluantes à verser par la population est considérablement réduit

Les joyeux recycleurs

La Start-up les Joyeux Recycleurs décide d'agir principalement au sein des entreprises. Sa méthode consiste à leur offrir des boîtes qui servent de boîtes de récupération des déchets. Chacun des agents de cette structure est invité à y mettre chaque jour un objet recyclé spécifique.

Chaque boîte récupère un objet particulier. La boîte de couleur bleue est utilisée pour les feuilles, la boîte violette pour les sachets de café et les jaunes pour les plastiques. Au bout d'une quinzaine de jours, les Joyeux Recycleurs évacuent et récupèrent le contenu de ces boîtes. Chaque kilo recyclé donne droit à 5 centimes à une association de réinsertion des jeunes dans le monde du travail des personnes victimes de renvoi.

La Recharge

Cette organisation a été créée par Jules Rivet en 2014. L'objectif de la Recharge est de réduire considérablement la quantité d'ordures ménagères issues des paquets d'emballage dans la ville. Le concept ici est la création d'un magasin ne commercialisant que des aliments bio. Chacune des personnes voulant acheter un produit apporte elle-même son réceptacle. Ce concept a eu du succès au fil du temps. De ce fait, on remarque l'apparition de plusieurs épiceries faisant la promotion de la récupération et du traitement des paquets d'emballage.